Je l'ai déjà dit dans un autre article : mes 4 enfants sont tous différents, avec des besoins différents.

PetitChat est celui qui demande le plus de temps et d'énergie, c'est un fait.
On réparti donc le (peu de) temps qu'il nous reste pour les 3 autres.

Les 2 petits demandent aussi pas mal de temps. Parce que l'acquisition de la propreté ce n'est pas ça (alors qu'ils font sur le pot chez la nounou, à la maison, ils préfèrent faire dans la couche, surtout après avoir mis la couche de nuit, c'est tellement plus rigolo de nous faire tout recommencer à 21h !).
A 32 mois, ils ont encore pas mal besoin de nous (sauf pour faire les bétises).

Et il y a PetitLion.
Le discret. Le timide. Le taiseux. Le soigneux. Le maniaque. 

petitlion

PetitLion qui cumule bons points et cartes de "bravo".
L'enfant qui enchaîne les 20/20 et les petits bonhommes vert en comportement.
L'enfant qui fait ses devois sans (trop) râler et qui s'étonne que ça n'ait pris que 10 minutes parce que ça déroule tout seul.
L'enfant qui a cartonné aux évaluations de CP.
L'enfant qui n'ose pas dire à sa maîtresse qu'il a son maillot de bain sur lui alors que la séance de piscine du matin a été annulée à l'improviste et qui se le trimballe toute la journée.

J'ai 4 fils mais il y en a 1 que je délaisse.
Non par volonté ou faiblesse.
Juste que parce qu'il ne réclame pas d'attention particulière, je passe beaucoup moins de temps avec lui.

Pas plus tard qu'hier soir, j'ai passé 30min à essayer de faire lire les syllabes en "t", "l", "p" et "é" à PetitChat avant le coucher et j'ai zappé de lire l'histoire du soir à PetitLion qui n'attendait que ça.

J'oublie mon fils et quand je m'en rends compte (trop tard), j'ai envie de me mettre des baffes.
Il ne mérite pas ce manque d'attentions.
Il mérite ce qu'il y a de mieux parce qu'il ne fait pas de vagues, parce qu'il rend les choses plus faciles.

A côté de ça, on doit trouver des substituts à des récompenses faites pour motiver son frère à avoir un bonhomme vert en comportement. Histoire de ne pas creuser de fossés entre eux.

Alors on va faire en sorte de lui faire une belle fête d'anniversaire. Selon ses envies.
On va essayer de rendre unique l'anniversaire qu'il a en commun avec son frère.
J'ai même contacté la maîtresse pour convenir d'une date pour apporter le gâteau en classe.

J'ai aussi posé ma journée du 30 novembre pour accompagner sa classe à la piscine.

J'ai 4 enfants et je ne dois pas laisser ma charge mentale, ma fatigue personnelle, mon harassement moral, prendre le dessus.
Et je l'oublie parfois. Même trop souvent...