Avec PetitChat on partait de loin.
Retard de langage, agressivité avec ses camarades d'école, rejet de sa maman (moi, donc).

La première année de maternelle ne fut pas un long fleuve tranquille.
J'ai rencontré plusieurs fois sa maîtresse qui ne savait plus comment faire avec lui, j'ai encaissé les remarques de la responsable périscolaire qui m'interpellait devant d'autres parents pour me dire tout ce qu'avait fait de mal mon fils.

Cette deuxième année de maternelle, je la craignais car j'avais une image négative de sa maîtresse. Je la trouvais molle en conseil d'école. Je me suis dit "elle va se faire bouffer par mon gamin".
Et en fait non.
Après tout, on n'a pas une expérience de 25 ans en grande section sans raison. Je le confirme.
Cette maîtresse dont c'était la dernière année d'enseignement, a su dompter mon PetitChat sauvage.
Chaque mercredi midi, elle me faisait un point de 2-3 minutes pour me dire comment c'était déroulé les derniers jours.
Elle me disait quand c'était une semaine SANS ou une semaine AVEC.
Elle le complimentait devant moi pour son travail au niveau graphique, qu'il maîtrise très bien. Et quand il ne faisait pas bien quelque chse, elle m'en parlait, toujours devant lui, en s'adressant à lui, droit dans les yeux "Je dis à maman que tu n'as pas été sage mais que tu as bien travaillé".
Calmement, avec des mots fait pour me rassurer, elle m'a toutefois conseillée de contacter le RASED en début d'année 2016, surtout qu'il n'allait plus voir l'orthophoniste pendant plusieurs mois (congé maternité oblige).
Je l'ai raconté il y a quelques mois.
La psychologue a observé mon fils en classe, elle l'a rencontrée pour faire des tests.
Et au final, elle nous a annoncé que notre fils n'avait aucun retard. Juste que ça travaillait beaucoup dans sa tête. Qu'il avait du mal à maîtriser tout cela du haut de ses 4 ans et demi.
Et surtout, qu'il ne se représentait pas quand il dessinait notre famille (prends ça dans ta face, maman de famille nombreuse que je suis !)
Là, ce fut un choc pour nous.
On a donc entrepris de trouver des moments rien que pour eux, les grands Tiboudoux.

IMG_3668Les derniers mois avant les grandes vacances, on a vu le changement.
Et la maîtresse nous l'a dit, PetitChat grandit.
On l'a vu à la manière dont il prenait plaisir à dessiner, à créer des choses.
On l'a vu à sa demande pressante de reprendre ses séances d'orthophonie.
On l'a vu à sa joie de faire du "travail" avec l'orthophoniste.
On l'a vu à son élocution plus aisée, même au téléphone.
On l'a vu à son envie d'écrire son prénom, en détaché (majuscule) et en attaché.
On a vu sa fierté de nous montrer qu'il savait le faire, alors que son frère ne l'avait pas appris avec sa maîtresse.
Et on a vu le changement dans ses dessins de bonhommes (dessin datant de mai 2016, il y a eu énormément de progrès depuis), de ne plus utiliser le feutre noir mais de prendre de la couleur.
Et moi je l'ai vu à son rapprochement avec moi.
Il faut dire que suite à mon entrevue avec la psychologue du RASED, j'ai modifié mon attitude avec lui.
D'abord j'ai cessé de crier. Totalement inutile.
A chaque bêtise qu'il fait, plutôt que de le punir au coin ou dans sa chambre, je prends maintenant le temps de lui expliquer en quoi ce n'est pas bien et pourquoi on n'est pas content.
D'un coup, nos relations se sont détendues.
Et maintenant j'ai le droit à des dessins rien que pour moi, sa maman.

IMG_4065

Mon PetitChat grandit, progresse.
Et je suis extrémement fière de lui pour le chemin qu'il a parcouru.