On a choisi ce jour de juin avec munitie.
On a annulé la cantine et la garderie.
On a posé un jour de congé auprès de nos responsables respectifs.
On a prévenu les maîtresses.
On a gardé le secret jusqu'au bout. Alors qu'ils nous posaient la question régulièrement.
"Papa, maman, quand est-ce qu'on va chez Mickey ?"

Ce matin-là, on s'est réveillé comme d'habitude.
On a tous petit-déjeuné, comme d'habitude.
Mais ce matin-là, on a suivi la voiture de Papa qui emmenait les Babynous chez la nounou.
On a récupéré papa dans notre véhicule et pris le chemin de l'école maternelle.
Mais on est passé devant sans s'arrêter.
On a juste dit "on va emmener papa à la gare" pour éviter le flot de questions.
On s'est garé sur le parking de la gare et on a été jusque sur le quai.
J'ai salué les papas et les mamans que je rencontre chaque matin, avec un enfant tenu dans chaque main.
Et on est monté dans le RER de 8h30.
IMG_4130On s'est assis là où il y avait encore de la place.
Et les Tiboudoux nous ont demandé "mais on va où ?"
On a souri.
Alors PetitChat nous a demandé le plus innocemment du monde "on va chez Mickey ?"
On a élargi notre sourire.
Les Tiboudoux se sont regardés, nous ont regardé, ont demandé "on va chez Mickey" (pour s'assurer d'avoir bin compris) et n'ont alors cessé de répéter "on va chez Mickey !" avec de la joie dans la voix.
A ce moment là, j'ai cru voir la publicité pour le Parc Disneyland, où des enfants sont filmés quand on leur annonce qu'ils vont passer une journée chez Mickey.
J'ai vu dans les yeux de mes fils, des étoiles, du bonheur, de la joie. 
Et une totale surprise.
Ils n'ont pas crié, ils étaient juste surexcités.
A tel point que tous les passagers autour de nous ont souri de les entendre murmurer "on va voir Mickey !" avec enthousiasme.

On a fait le trajet en RER pour éviter les bouchons franciliens en heure de pointe.
On a même pris la ligne automatique 14 qui n'a pas de conducteur.
On a été en tête du wagon exprès pour eux, le temps de 3 stations.
Ils ont adoré cette impression de maitriser le métro en fonçant dans le tunnel sombre.
Une mise en jambe pour les attractions à venir.

On est arrivé au parc Disneyland Paris à l'ouverture. IMG_4145

Et on a commencé par ... visiter les toilettes du parc pour vider les vessies de tout le monde >_<
Puis on a pénétré dans l'antre de Buzz l'éclair.
10minutes d'attente qui passent vite dans les couloirs où on peut voir des grands tableaux avec les personnages.

On a fait plusieurs attractions du parc principal, toutes adaptées à leur âge.
PetitLion n'a pas apprécié Blanche-Neige (manège trop sombre avec la sorcière qui fait peur), ni Pinocchio (manège également sombre, avec des bruitages effrayants pour mon petit garçon impressionnable à tendance aux cauchemars nocturnes) et encore moins le Manoir fantôme. 
On a renoncé à faire Dumbo ou Autopia, trop de monde dans la queue.
Mais on a pu faire (presque) sans attendre, "It's a small world" et "pirates des caraibes" (j'avais oublié qu'il fallait beaucoup marcher pour mériter de monter dans le bateau !).

Des gens attendaient déjà pour se faire prendre en photo avec Winnie l'ourson et je ne parle même pas de ceux qui attendaient Mickey.
Donc pas de photo avec les personnages.

On a dejeuné sur le pouce puis on a filé vers le Parc Studios.


IMG_4305Avec des panneaux indiquant 70minutes d'attente (non mais 70 minutes quoi !!!!) pour Ratatouille et Crush Coaster, presque autant pour Studio Tram Tour (55 minutes d'attente !), et une attration "Slinky dog zigzag" momentanément fermée (sans indication de raison par le personnel sur place), on a accepté d'attendre 30minutes pour Cars 4 roues rallye.

faire patienter 2 enfants de 4 ans et demi quand le manège est en vue et que la file d'attente est en zigzag c'est compliqué. Surtout quand il se met à faire une chaleur de dingue.

On a donc fini par monter tous les 4 dans cette micro voiture.
Autant à l'avant il y a de la place, autant la banquette arrière est plus étroite. Et je peux vous dire que les popotins paternel + maternel ont dû se serrer (pourtant on est de stature que l'on pourrait dire standard).
Et au premier tour du manège j'ai senti mon coeur et mon estomac se décrocher à l'intérieur de ma cage thoracique et ma respiration s'est coupée.
C'est bien simple, quand ce fut fini, j'ai hésité à vomir devant tout le monde ou respirer à nouveau calmement pour tout remettre en place là-dedans.
Bref, j'ai détesté. 
Mais mes fils ont adoré, c'est le principal.

On a également pu faire 2 fois de suite les Tapis Volants (faut dire que l'entrée était bien cachée, donc tout le monde se gourrait et faisait la queue à côté). Folie !

IMG_4309

Bien sûr, aller chez Mickey et en ressortir sans souvenir, c'est quasi mission impossible.
On a résisté à l'achat des sabres laser Star Wars (35 € au Parc Studios, 39 € au Parc Disney), faut pas déconner.
J'ai résisté à l'achat d'un magnifique coffret mini poupée Animator Belle (parce que comme dirait O' : "on a pas de fille, alors à qui servira la poupée ?")
Mais... on a cédé à l'achat des épées sonores de Buzz l'éclair (avec la spécification de ne pas y jouer pendant le trajet retour sous peine de confiscation immédiate) et à des mugs Avengers (Captain America pour PetitLion, Hulk pour PetitChat).

Bien sûr on y retournera.
A nouveau sans les petits frères pour pouvoir faire des attractions rien qu'avec eux.
Quand le petit train de la mine sera de nouveau en fonction. Et Peter Pan aussi.

Et on le fera sur 2 jours.
Pour se permettre de perdre 1h dans la file d'attente afin de se faire photographier avec Buzz l'éclair ou Woody le cowboy.
Pour assister à la parade.
Pour ne pas à avoir à calculer le bon timing de trains pour récupérer les Babynous chez la nounou à 18h.

En tous cas, mes fils étaient heureux.
Heureux d'avoir papa et maman rien que pour eux, le temps d'une journée.
Heureux d'avoir enfin vu, en vrai, le château de Mickey (en fait c'est celui de la Belle au Bois dormant mais comme il est sur tous les DVD, pour eux, c'est le château de Mickey).