Je ressens une détresse profonde devant le refus catégorique de mon fils de 4 ans et demi de manger.
J'ai arrêté de compter le nombre de fois dans la semaine où il allait au lit avec juste un Kiri et un yaourt dans l'estomac quand c'était plus de 3 fois.

Je sais qu'un enfant ne se laisse pas mourir de faim.
Il n'a pas pris de poids en un an mais sa courbe de croissance n'a pas de cassure, donc le médecin ne s'inquiète pas.

Mais moi si.

PetitLion est franchement chétif comparé à son jumeau.
Il est maintenant plus petit, beaucoup plus frêle et les cernes lui marquent le dessous des yeux qu'il a si beaux.

Il réclame de la soupe un soir alors que j'ai préparé des coquillettes et des knacks (oui je fais des repas très élaborés gustativement). Lui qui adore les saucisses, n'en mangera que 3 bouchées et dira qu'il a mal au ventre.
Je fais de la soupe comme il aime, il n'y touchera pas et demandera à aller se coucher sans réclamer autre chose.
Il mangera 2 mini carottes et 4 haricots verts puis se lévera de table en disant qu'il a bien mangé.

je n'ai pas envie de batailler pour qu'il mange.
J'ai essayé, ça ne marche pas.
Parce que je finis par crier en le menaçant de le priver de choses qu'il aime et qu'il se braque (il tient de moi son caractère de cochon apparemment).
Et je ne supporte plus de le voir pleurer en me disant que je suis méchante.
Le papa essaye de tempérer, moi ça me prend aux tripes.

Parce que je trouve mon fils triste.
Il n'a plus ses petites joues rebondies comme dans la comptine que j'avais inventé pour lui quand il était bébé et que je lui chantais pour l'endormir en lui caressant le visage.
Il a l'oeil terne et les épaules voutées.
Et pour un petit garçon de 4 ans et demi, ce n'est pas normal.

Il n'aime pas manger.
Les matins, il mange son petit pain avec du Nutella. La confiture n'a beaucoup moins de succès.
Mais pour boire son lait (hsitoire d'avoir un peu de calcium dans son organisme) qu'il y ait des céréales dedans, qu'on lui mette du chocolat en poudre, qu'on lui donne une paille ou qu'on lui mette dans son verre préféré, il rechigne.
Il se force, il tousse, il pleure, il est à 2 doigts de se faire vomir.

Et ça me rend malheureuse de voir mon fils comme ça.