Quand on a 4 enfants, on est souvent soumis à des questions telles que "qui est le plus sage ?", "qui écoute le plus en classe ?", "qui mange le mieux ?", "qui fait le plus de câlins ?", ...
Bref.
A croire que pour certains adultes, c'est une compétition constante entre les 4 enfants pour déterminer qui sera le préféré de papa et/ou maman.

Je suis de celle qui croit qu'on peut avoir une préférence entre ses enfants.
On a toujours forcément un petit penchant pour l'un, l'autre, celui-ci ou celui-là.
Mais NON, je n'aime pas un de mes enfants plus qu'un autre.
Juste que sur certains points, je préfère tel, tel enfant.
Et quand je dis point, ce sont surtout des moments.
Je m'explique.

Je préfère regarder PetitChat manger parce qu'il le fait toujours avec tant d'enthousiasme, qu'il donne l'impression que tout ce qu'il mange est bon.
Je préfère jouer avec PetitLion qui est minutieux, attentif et calme.
Je préfère porter MiniLoup parce qu'il ne pèse que 8 kg et mon dos le remercie.
Je préfère faire les marionnettes avec MiniPouss par ce qu'il est réactif et rigole tout le temps.

Ils ont chacun des points forts.
Mais aussi des points faibles.

IMG_1399Par exemple, PetitLion ne court pas vite, ni bien. Il a son petit pied droit qui rentre en dedans. Et quand je le vois s'élancer avec son frère, j'ai toujours le cœur qui s'emballe, de peur qu'il s'étale et se fasse mal.
PetitChat a un retard de langage. Dès qu'il y a plus de 3 syllabes à certains mots, il mâche la deuxième et ne prononce pas la dernière. Alors on a appris à parler plus lentement en articulant les mots et en accentuant les terminaisons des mots.
QUand on dit qu'on va "au magasin pour faire les courses", on dit "Maaaaa-Ggggggga-Zzzzzzzin", quand on lui propose une banane, on prononce toutes les syllabes dinstinctement : "veux-tu une ba-na-neuuuu ?"
MiniPouss ne se tient pas encore bien debout et tout juste assis. Il n'a pas envie et se déplace tel Rambo dans l'épreuve commando. Et avec le sourire s'il vous plait.
MiniLoup crie souvent. Pour un oui, un non. Parce qu'il en a marre d'etre dans la chaise haute, parce que son frangin lui pique sa tétine, parce qu'il veut sortir du parc, ... ALors on lui parle beaucoup, pour le rassurer et lui signifier qu'on a compris sa requête mais que pour le moment, il doit attendre qu'on finisse ce qu'on est en train de faire (manger, débarasser la table, changer son frère...)

J'aime mes 4 fils. Très fort.
Je les aime pour ce qu'ils sont. Avec leurs qualités et leurs défauts.
Et j'essaye chaque jour de ne pas oublier de leur rappeler.