L'école a repris depuis 2 semaines pour les Tiboudoux.

Et si j'ai 90% de retours positifs sur le comportement de PetitChat en classe, dans la cour de récréation et à la cantine (qui aide même à débarasser les tables !), la responsable du périscolaire m'a alpaguée hier soir en débutant sa phrase par "Je voulais vous parler car je suis embêtée par PetitLion".

Ah...
Me reviens en mémoire la maman qui m'a dit il y a quelques jours que mon fils avait terrorisé son petit garçon en lui disant "je vais te défonce" pendant la récréation.
Mais en fait il ne s'agit pas de ça.
Mon fils ne mange rien.
Et quand elle me dit rien, c'est VRAIMENT rien.
Ni l'entrée, ni le plat chaud, ni le dessert.
Il est assis sagement à table avec des camarades et il "se laisse vivre", dixit la dame.

Coup au coeur, inquiètude et culpabilisation m'envahissent.
Elle rajoute qu'en plus mon fils s'isole et n'a aucun copain et me voilà la boule au ventre et les larmes pas loin de quitter mes yeux.

Oui il m'en faut peu quand je vois un de mes enfants en détresse.

Je sais que PetitLion n'aime pas la cantine.
Je le sais mais je ne peux rien y faire.
Pas de grands parents à proximité pour le récupérer tous les midis, plus de lundis avec moi pour qu'on passe du temps ensemble.
On l'avait préparé, on lui dit même, sans mentir, que papa mange aussi à la cantine quand il est à son travail, maman mange aussi à la cantine quand elle est au travail.
J'essaye vraiment de comprendre pourquoi il en arrive à s'affamer.

Oui un enfant ne se laissera pas mourir de faim.
Je le sais, on me le dit, on me le répète.
J'ai été une enfant qui ne mangeait pas beaucoup. Mais je ne mangeais pas RIEN.

Même les yaourts, qui chez nous ont un succès fou, n'ont pas de faveur à ses yeux.
Même les gâteaux qui sont son pêché mignon, il n'en à cure quand il est à la cantine.

Alors qu'il ne mange pas lors de la collation, je m'en fiche, qu'il squizze le goûter aussi. Mais là apparemment il mange "un peu". Car ce n'est pas pris dans le réfectoire de la cantine.
Mais le déjeuner, le repas de midi qui n'est même pas touché, non. 
Hier c'était pommes de terre vapeur, épinards et filet de colin, pourtant il n'a pas voulu ne serait-ce que prendre une bouchée.
L'assiette est repartie intacte.

Je suis sensée faire quoi ?
Parce que même à la maison c'est laborieux de le faire manger.
Souvent il demande à ce qu'on l'aide, souvent il fait une crise si on a coupé sa viande de gauche à droite plutôt que de droite à gauche, souvent il met 30 minutes à manger la cuillèrée de légumes que je lui mets dans l'assiette. Il ne veut que des crèmes dessert au chocolat, caramel ou pistache.
Et des barquettes à la fraire ou à l'abricot.
Folie !

Alors oui je m'inquiète pour mon petit bonhomme de 103 cm pour 16 kg.
Car il n'a pris que 500g depuis octobre 2014 !
Son frère le domine maintenant nettement (2,5 kg de plus et 2 cm en taille aussi).

Est-ce sa façon à lui de manifester son mal-être d'être séparé de son jumeau à l'école ?
Est-ce sa façon à lui de me dire que quelque chose ne va pas ?
Impossible de lui faire dire pourquoi il ne mange pas. 
Il ne dit même pas "c'est pas bon" ou "j'aime pas".
Il me regarde juste avec son regard gris perçant et demande "je mange à la maison aujourd'hui ?"
Et ça me laisse triste et décontenancée.