Ce week-end c'était atelier Ponçage, peinture et tonte.

A la base je devais refaire l'entrée en blanc ivoire.
Mais vu le soleil, autant refaire les volets et profiter du jardin.

Donc samedi, atelier ponçage à la mimine.
Masque sur le visage, on s'est atelé chacun sur un volet.
Y a des noms d'oiseaux qui ont volé (s######e de lamelles !)

On a croisé notre cher voisin qui s'est mis en tête de défaire les serrures des portails.
Et voilà qu'il s'est mis à poncer lui-aussi la ferraille (aie aie aie le bruit... mal aux dents !)

On en a profité pour sortir le chat dans le jardin, de tondre l'herbe (enfin, le truc qui n'était pas étouffé par la mousse) et de regarder sir les graines de pelouse semées il y a 10 jours pointaient leur nez hors de terre.
J'en ai profité pour tondre l'herbe du chemin commun et O' a taillé la haie.

Dimanche, rebelotte.
Cette fois, atelier peinture.

On devait s'occuper chacun d'un volet à lazurer.
Mais c'était sans compter sur notre cher ami D. qui a décidé de monopoliser O'.
Il a dégoté deux serrures dans des brocantes.
Et vas-y qu'ils font des trous dans le portail du garage pour y insérer la nouvelle serrure avec un burin, une perceuse...
Les voisins doivent être contents en ce dimanche matin :)

Tiens ma super voisine du dessus sort, salue D. tout sourire (limite elle allait lui sauter au cou) et nous calcule enfin d'une "ah... bonjour" (ah bah oui nous on participe à la copro...)
D'ailleurs on a appris que la tâche qui lui incombe (laver le palier et le sous-sol) bah c'est pas elle qui l'a fait... mais D.
Qu'elle se permette encore de se plaidre qu'ON sort pas les poubelles et je lui vole dans les plumes...
Parce qu'on a trouvé (en plus !) pleins de petites billes blanches dans notre partie de garage.
Donc le gamin de 18ans recommence son bordel avec son pistolet à air comprimé et joue dans la garage malgré la présences de la voiture et des motos...
Ca va saigner !

Bref, moi je reprends mon atelier peinture pendant que les "hommes" (dont un remplit à lui seul la moitié de poubelle du verre avec des bouteilles de pinard et de sky) s'escrime après le pauvre portail en ferraille.
Y a deux clés pour la serrure.
Et voilà que D. nous cause de refaire des doubles.
Euh... personnelement je dépenserai pas un kopec dans un double.
J'ai un lot moi. Je paie la taxe d'habitation pour ce lot de garage, moi.
Pas comme lui qui squatte le garage avec son établi de m#### ou L. dont le fils a acheté un scooter et se permet, sans prévenir, de le poser comme ça et de réclamer une clé de la porte.
C'est eux qui doivent faire un double, pas moi.
Non mais...

1h plus tard, j'ai fini 3 faces et je laisse la 4° à O' parce que j'ai mal à la main moi à force.
L'empêche que ça fait classe des beaux volets lazurés :)
Et contrairement à ce qu'a dit D., comme quoi l'ancien proprio les entretenait, je suis persuadée du contraire vu l'état initial...

Après le grand prix de F1, on redescend pour faire une deuxième couche.
La troisième sera pour un autre jour.

En tout cas avec la tandinite que je me suis faite au petit doigt (oui oui rigolez mais je morfle, impossible de serrer le poing !), il est clair que je vais emprunter la ponceuse de mon papounet.
P##### de lamelles !